la Corse qui bouge et entreprend

Le Roller Derby Club Bastiacciu

Le roller derby est un sport d’équipe de contact se pratiquant en patin à roulettes. Le but du jeu est pour l’un des joueurs de réussir à dépasser en un laps de temps donné les joueurs adverses sans se faire projeter au sol ni sortir de la piste. Née aux USA dans les année 40, cette discipline  se réinvente dans les années 2000. Elle mêle compétition, spectacle et bagarre ! Un sport complet et quasiment exclusivement féminin, qui fait son apparition en Corse grâce à des filles motivées ! Elles sont hôtesse de l’air, mère au foyer ou artiste dans la vie de tous les jours et l’heure venue elles se transforment en Maria Caillasse, Sega Drive ou Sex Pistola ! Elles viennent de monter leur club et nous présente cette discipline atypique sur Pari(s) sur la Corse.

attack-of-the-roller-derby-womanQu’est ce que le Roller Derby ? 
C’est un sport venu des USA où il a pris naissance dans les années 40. Il mêlait spectacle, course, endurance et bagarre et était plus connu sous le nom de « roller catch » en France. La règle officieuse est « pas vu, pas pris » ! Après avoir disparu la discipline fait son retour au début des années 2000 à Austin au Texas avec cette fois-ci des règles bien établies.

Il y a un coté théâtral dans ce sport.
La notion de compétition sportive est bien plus importante à partir de cette date, bien qu’il subsiste un petit côté théâtral , avec des noms de scènes, des costumes et des maquillages pour impressionner l’adversaire et faire le show. C’est aussi cet aspect que nous avons décidé de mettre en avant.

Franchir le mur de l’adversaire.
Le Roller Derby se déroule sur une piste plate et ovale et oppose deux équipes de cinq joueuses composées de trois bloqueuses, un pivot, et une attaquante, dite « jammeuse ». Aidée par ses coéquipières, cette dernière doit franchir le mur adverse, sans se faire renverser ni sortir des limites de la piste, pour marquer des points (un point marqué par adversaire dépassée). L’attaque et la défense se jouent donc simultanément. Les matchs se déroulent en deux mi-temps de 30 minutes, elles-mêmes divisées en plusieurs périodes (dites « jam ») de deux minutes chacune. L’équipe comptant le plus de points à la fin du match gagne la partie.

Roller-Derby-rules1

Toute personne enthousiaste et motivée est la bienvenue ! 
Le Roller Derby est devenu un sport essentiellement féminin et se joue entre adultes, les chutes et coups étant nombreux ! Pour pratiquer la discipline, aucun critère de taille ou de poids, il faut simplement être en bonne forme physique et surtout ne pas craindre de tomber ou de se blesser. Chacune peut donc y trouver sa place, même une fille n’ayant jamais patiné peut progresser rapidement et toute personne étant enthousiaste et motivée est la bienvenue parmi nous ! Le matériel réglementaire se compose d’une paire de patins type « quad » (roues non alignées), de protections (casque, genouillères, coudières, protèges-poignets et protège-dents.)

roller1

roller4Comment est née le Roller Derby de Bastia ?
En regardant un reportage sur la team France de derby, j’ai découvert l’existence de ce sport et j’ai tout de suite été séduite ! Au fur et à mesure de rencontres, l’idée de créer un club en Corse a fait surface et avec l’aide de filles motivées dont Chloé et Antonia nous avons décidé de créer le club au printemps 2015. Nous sommes novices mais bien décidées à nous imposer sur l’ile et à motiver d’autres filles à nous rejoindre et à créer leur propre club.

Faut-il avoir un bon niveau en roller ?
Pas forcément il y a de tout, mais même une fille n’ayant jamais patiné de sa vie peut très vite progresser et faire des actions de match au bout de quelques mois. Le tout est de ne surtout pas se décourager et de rester motivée et assidue aux entrainements. Il n’y a pas de critère d’âge, de taille ou de poids. Chacune peut jouer un rôle avec ses atouts et sa personnalité, c’est ça la beauté du derby !

Qu’apporte physiquement ce sport ?
Des bleus et des bosses !!!! Plus sérieusement c’est un sport assez complet ou pas mal de muscles sont sollicités notamment cuisses et fessiers. Lors des entrainements il y à également une large partie remise en forme avec cardio et renforcement musculaire. C’est aussi un bon moyen de se défouler et d’évacuer la pression de tous les jours.

assist1

Comment se structure la discipline en France ?
La discipline du Roller Derby est reconnue en France par la Fédération Française de Roller à laquelle nous sommes en train de nous affilier. Elle n’est pas encore reconnue par le ministère de la jeunesse et des sports, mais nous espérons que les choses changeront bientôt grâce au nombre croissant d’adhérents. Il existe pour le moment 93 clubs en France et plus de 2000 licenciés.

roller6Quels sont vos objectifs ?
Nous venons de monter le club. Notre objectif premier est de recruter un max de filles pour pouvoir nous entrainer toute cette année et espérer faire des matchs à la rentrée prochaine. Ensuite, nous sommes en voie d’obtenir un créneau extérieur, en espérant en avoir un à l’intérieur un jour et ne plus dépendre du climat. Nous voudrions aussi faire connaitre cette discipline et faire des émules dans toute l’ile afin de pouvoir affronter d’autres équipes régulièrement. Nous voulons offrir une alternative aux sports féminins plus conventionnels et donner su punch à notre ville. Ce sport s’adresse donc à toutes celles qui ont envie de pratiquer une activité originale, avec en plus un coté « spectacle », avec des filles venues de tous horizons et de tous gabarits. Nous accueillerons les bras ouverts toute fille avec un bon état d’esprit et motivées pour faire bouger les choses et sortir de l’ordinaire.

roller3Qui sont les filles qui composent le Roller Derby Club Bastiacciu ?
Le club se compose pour l’instant de 6 filles avec chacune un nom de scène et de la motivation à revendre ! Nous avons des profils différents : hôtesse de l’air, mère de famille, artiste. Chacune se transforme l’heure venue avec son nom de scène : Maria Caillasse, Sega Drive ou Sex Pistola.

Marie-Pierre Samani, présidente, alias « Maria Caillasse »,  numéro B747.
J’ai 32 ans et suis née à Bastia. Je suis originaire de Santa Severa dans le Cap Corse. Je suis hôtesse de l’air sur long courrier. J’aime le cinéma, la photographie et suis passionnée par les états unis et en particulier l’ouest américain. J’ai connu le Roller Derby en regardant un reportage à la télévision, ce sport m’a de suite séduite et j’ai décidé de monter un club en Corse. Ce qui me plait c’est, en dehors du coté sportif le fait que ce soit original et féminin sans être cucul.

roller5Antonia Fuentes, trésorière, alias Sex Pistola 1977
En référence bien sûr à l’album des sex Pistols « never mind the bollocks » ! Chanteuse, entre autre, j’ai repris mes études. Je suis née et je vis à Bastia. L’insularité n’est pas facile à gérer lorsqu’on veut créer un club d’un sport encore méconnu comme le Roller Derby mais d’un autre côté il y a tout à faire. J’ai toujours pratiqué des sports de combats comme le karaté ou la boxe américaine, alors quand le film bliss est sorti, ça m’a naturellement séduite. L’idée d’un sport de contact sur des patins, je trouvais ça génial ! Et petit à petit, j’en suis venu, moi aussi, à concrétiser l’idée d’un vrai club, fondé par une bande de copines passionnées.

Mélanie Mannello, alias Luna Predator, numéro 26. 
J’adore le roller et je voulais faire une activité sportive qui me corresponde et qui me défoule ! J’ai vu les filles à la fête du sport et elles m’ont tout de suite fait bonne impression ! Je suis née à Ajaccio et j’y ai grandi avant de venir m’installer à Bastia. J’aime le chant, la musique, le dessin, le cinéma et les jeux vidéo. J’aimerai qu’on réussisse à monter une vraie équipe et qu’on puisse s’entraîner sans craindre la météo.

filles rollerAlice Da Silva, alias Dark Maestra 1220.
En référence au jour de naissance de mes filles. Je suis venue en Corse lorsque mon père s’est fait muter sur l’île. Je ne l’ai plus quittée. Mes enfants sont nés ici. Je suis professeur des écoles. J’ai choisi le Roller Derby pour soutenir mon amie d’enfance dans son projet et c’était aussi une bonne raison de me remettre au sport. On faisait du roller des après midi entiers avec Marie Pierre étant petites alors on retombe un peu en enfance en se défoulant ! Le fait d’être les premières en corse et de créer des vocations me motive encore plus.

Chloe Adjadje, trésorière alias Petti Boobs 
Je suis née à Bastia. J’ai toujours été très attachée à mes racines corses beaucoup plus qu’à celles marseillaises ou j’ai pourtant passé la majorité de mon temps. Avant même de savoir ce que je voulais faire dans la vie, je savais pertinemment que mon but était de rentrer dans ma ville natale ! Je suis opticienne et le commerce est parfois assez pesant. Le derby est un bon moyen d’évacuer la pression. C’est un sport atypique, c’est ce qui m’a attiré au premier abord ! J’aime son aspect folklorique : déguisements, événements, noms de scène. C’est un moyen de montrer une autre image de soi sans trop se prendre au sérieux. J’espère que nous aurons vite de nouvelles adeptes et que le sport va se développer dans l’île. C’est un sport qui mérite d’être connu et en prime les filles le roller est très bénéfique pour la musculature des jambes et fesses ! Ça n’a que des bons côtés alors venez vite découvrir le derby avec nous !

En savoir plus
Page Facebook : le Roller Derby Club Bastiacciu
Soirée découverte : Lundi 05 octobre à partir de 19h00 au flying Circus