la Corse qui bouge et entreprend

Baptist Agostini Croce et ses drôles d’étudiants

Il incarne une nouvelle génération d’humoristes qui fait rire la Corse et au-delà. Baptist Agostini Croce, déjà remarqué pour son premier court-métrage «Simu Leoni», signe un second film dans la veine des «teen movies». «Le loup», présenté en avant-première à Furiani le 8 avril dans le cadre du festival Les nuits Med, retrace avec humour les péripéties de trois étudiants qui tentent de perdre leur virginité avant la fin de l’année scolaire. Pari(s) sur la Corse a rencontré Baptist Agostini Croce après l’avant-première du film.

agostiniQu’est-ce qui a motivé la réalisation d’un second court-métrage après Simu Leoni ?
«Le loup» a été réalisé l’été dernier pendant les vacances, après le tournage de la série « Studiente ». Nous avons tourné les 84 épisodes de la série en un mois dans des conditions compliquées car il faisait environ 68°C sur le plateau et que si le studio d’étudiant représenté est minuscule, le plateau l’était tout autant… A la fin du tournage, il nous restait trois jours pour réaliser le court-métrage. Nous avons peu dormi, ce n’était pas payé, mais c’était une belle aventure d’amitié.

Qu’est-ce qui vous plaît dans la réalisation de films ?
J’aime surtout la direction d’acteurs. Pour le premier court-métrage, je n’avais pas vraiment osé donner des indications à des comédiens que je considère très bons. Maintenant, j’ose plus. Au niveau de la réalisation, je m’attache à ce que les mouvements de caméra aient un sens.

simu leoni

Vous êtes complètement autodidacte dans le cinéma ?
Depuis l’âge de 13 ans, je fais du stand-up sur scène. Le cinéma, j’apprends en le faisant. Je fais ça pour m’éclater, ce n’est pas mon objectif professionnel. Je suis étudiant en troisième année de droit et je veux devenir avocat pénaliste, pas réalisateur. Mais tant que je pourrais faire du cinéma, je le ferai.

LE-LOUP

les nuits medCe second court-métrage est en compétition au festival Nuits Med, ça représente quoi pour vous ?
C’est une vraie satisfaction car ça veut dire qu’on a franchi un palier. Le précédent film avait été présenté à plusieurs festivals l’année dernière mais pas en compétition. L’être cette année, ça nous donne des indications pour la suite.

La suite, ce sera une seconde saison de « Studiente » ? Un long-métrage ?
La deuxième saison de « Studiente » est en préparation, nous l’écrivons en ce moment. Nous sommes très contents d’avoir dépassé le million de vues sur cette série. Le long-métrage, pourquoi pas si j’ai l’occasion ! C’est un rêve pour toute personne qui aime le cinéma mais pour le moment, ce n’est pas d’actualité.

studente via stella

En savoir plus
Site – Les Nuits Med
Interview réalisé par Audrey Chauvet